Fondateur et directeur du musée de l’Homme jusqu’en 1949, Paul Rivet y imprima fortement sa marque et ses convictions militantes. Comprendre qui fut Paul Rivet, connaitre ses combats scientifiques et politiques aide à mieux saisir l’originalité du musée de l’Homme, considéré à sa création comme le musée le plus moderne du monde et comme un instrument de lutte contre le racisme.

Fondateur et directeur du musée de l’Homme jusqu’en 1949, Paul Rivet y imprima fortement sa marque et ses convictions militantes. Comprendre qui fut Paul Rivet, connaitre ses combats scientifiques et politiques aide à mieux saisir l’originalité du musée de l’Homme, considéré à sa création comme le musée le plus moderne du monde et comme un instrument de lutte contre le racisme. Chez lui, difficile de séparer le savant du politique, tant les deux sont étroitement mêlés et se nourrissent l’un l’autre, Paul Rivet allant jusqu’à définir l’ethnologie comme une « école d’optimisme » pour reconstruire le monde en ruines de 1945. Cette conférence reviendra sur le parcours scientifique de Paul Rivet, sur les convictions acquises en étudiant les Amérindiens équatoriens et en observant leur mode de vie. Cheville ouvrière de l’institutionnalisation de l’ethnologie française dans les années 1920, Paul Rivet lui offre, avec le musée de l’Homme, une tribune pour faire comprendre aux visiteurs tout ce qu’ils ont en commun avec les « sauvages » et les « primitifs » : le geste et la parole, la technique et l’art.

Autour de cet événement

Musée de l'Homme © MNHN - Jean-Christophe Domenech
12 Octobre 2015 - 21 Octobre 2015