Parfois appelé « chat-ours », le binturong est apparenté aux genettes. Excellent grimpeur, il utilise sa queue préhensile pour s’équilibrer et s’accrocher aux branches.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
binturong
Nom scientifique
Arctictis binturong

Taxonomie

Classe
Mammifères
Ordre
Carnivores
Famille
Viverridés
Genre
Arctictis
Espèce
binturong

Informations détaillées

Statut UICN
Espèce vulnérable (VU)
Durée de vie
24 ans
Taille et Poids
96 cm de long + queue 90 cm ; 15 kg maximum
Gestation
3 mois, 1 à 3 petits
Habitat naturel
forêts tropicales denses et humides
Régime alimentaire
fruits, insectes, oiseaux…
Région d'origine
sud-est asiatique
Programme de conservation
ESB

MODE DE VIE

Nocturne, le binturong signale sa présence en déposant sur les troncs et les branches des sécrétions odorantes produites par des glandes situées sous sa queue. Bien que classé dans les Carnivores, le binturong mange principalement des fruits et contribue ainsi à la dispersion des graines et à la régénération de la forêt.

SIGNES DISTINCTIFS

Pourvu d’une queue préhensile et de griffes puissantes et semi-rétractiles, il descend du tronc la tête la première pour rejoindre un autre arbre. Son poids important par rapport à sa taille l’empêche de sauter de branche en branche. Son pelage varie du gris au noir et de longs poils noirs dépassent de ses oreilles.

ANECDOTE

Peu farouche, il a longtemps été capturé comme animal de compagnie, chassé pour sa fourrure ou pour sa viande parfois utilisée dans la médecine traditionnelle.

Binturong (Artictis biturong) © MNHN - Jérôme Munier
Binturong (Artictis biturong) © MNHN - Jérôme Munier
Binturong (Artictis biturong) © MNHN - FG Grandin
Binturong (Artictis biturong) © MNHN - FG Grandin

Aller plus loin