La Ménagerie est un vaste espace arboré de plusieurs hectares où la nature est partout présente. Les enclos et les bâtiments où sont logés les animaux, se découvrent au détour des allées, selon un libre parcours auquel on accède par deux entrées depuis les allées du Jardin des Plantes.

Horaires

Ouvert aujourd'hui

Ouvert tous les jours

de 9 h à 17 h 30

Publics

Dès 1 an

Accès

Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes

Accès par le Jardin des Plantes
57 et 47 rue Cuvier
2, 10, 18 rue Buffon
36, 38 et 40 rue Geoffroy Saint-Hilaire
Place Valhubert
75005 Paris

Tarifs

De 10 € à 13 €

La Ménagerie

Un zoo au cœur du Jardin des Plantes

Au fil de votre déambulation, vous allez faire connaissance avec les 1 200 occupants des lieux. Pandas roux, panthères des neiges, oryx d’Arabie, orangs-outans, pythons, tortues des Seychelles, flamants roses, kangourous arboricoles, calao rhinocéros… les quelque 180 espèces présentes à la Ménagerie constituent une collection diversifiée, représentative du monde des vertébrés terrestres. Les pensionnaires sont visibles, le long des allées d’un espace arboré, au cœur du Jardin des Plantes.

Ces animaux sont hébergés dans les "fabriques", petites cabanes en rondins, torchis et toits de chaume, inspirées en 1802, à l’architecte Molinos, par la ferme de Marie-Antoinette à Versailles. D’autre sont visibles dans la grande volière, unique au monde, construite en 1888 ou encore dans le Vivarium (1926), la Singerie (1936) et la Fauverie, trois bâtiments de style art déco.

Grande volière - Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes © MNHN - FG Grandin
Grande volière - Ménagerie, zoo du Jardin des Plantes © MNHN - FG Grandin

Un lieu d’éducation

Lieu de promenade familiale, dépaysant par la découverte d’animaux d’autres latitudes, la Ménagerie développe son rôle éducatif par des animations et une muséographie destinée à faire connaître les espèces menacées et à sensibiliser le jeune public à la sauvegarde de la biodiversité.

La collection de la Ménagerie est un livre vivant de la diversité animale. L’étonnement, l’attendrissement que suscite parfois la rencontre avec les animaux, offrent l’opportunité de reconnecter le citadin à la nature, de sensibiliser le public et les scolaires (15 % des visiteurs) à la nécessité de la sauvegarde de la biodiversité.

Les visites guidées, les rencontres avec les soigneurs permettent de mieux faire connaître et comprendre les comportements des animaux qu’ils soient rares où plus communs. Au détour des allées de la Ménagerie, un parcours met en valeur la biodiversité ordinaire : lézards, abeilles, renards, insectes, oiseaux nicheurs… 12 stations ponctuent un parcours ludique et informatif. On y apprend non seulement ce qui menace ces animaux mais aussi les gestes à faire pour essayer de leur garantir un espace vivable.

Un lieu de conservation

Depuis sa création, la collection de la Ménagerie a beaucoup évolué, s’orientant vers des espèces de petite et moyenne taille adaptées aux espaces des enclos, des espèces menacées dans leur milieu naturel et des espèces complémentaires des collections des autres parcs zoologiques du Muséum. Du très gros gaur, aux petites araignées, du panda roux aux tortues géantes, la Ménagerie présente 180 espèces, dont un tiers sont menacées d’extinction et font partie de programmes coopératifs d’élevages de l’EAZA, association européenne des parcs zoologiques.

Préservation d’espèces menacées

Ici sont privilégiées les espèces de petite et moyenne taille, pour beaucoup d’entre elles menacées d’extinction : pandas roux, panthères des neiges, oryx d’Arabie, orangs-outans, outardes, grues à cou blanc ou encore tortues des Seychelles. Le zoo assume ainsi son rôle de pionnier en privilégiant la rareté aux espèces de grande taille peu adaptées au site. La majorité est née en captivité et provient d’échanges et de prêts entre zoos.

Bien-être des animaux

Le bien-être des animaux est toujours pris en compte dans l’aménagement des enclos. La satisfaction de leurs besoins fondamentaux détermine la conception d’enrichissements comportementaux. À cet effet, les soigneurs rivalisent d’imagination pour favoriser les jeux, l’exploration et augmenter le temps de recherche de la nourriture.

Boom des naissances

Tous les ans, au printemps, le carnet rose s’affole à la Ménagerie. Panthères de Chine ou longibandes, pandas roux, chevaux de Przewalski, nombreux primates, oiseaux, reptiles et amphibiens y voient le jour. Les espèces menacées de disparition dans la nature retrouvent un espoir de survie en captivité.

Animation Flash : Primates

"A la découverte des Primates de la Ménagerie"

Rencontrez plusieurs espèces de Primates de la Ménagerie et découvrez les actions de conservation mises en place par l'établissement pour leur sauvegarde.

Découvrez les caractéristiques de plusieurs espèces de Primates hébergés à la Ménagerie du Jardin des Plantes ainsi que leur prise en charge quotidienne par les soigneurs et les vétérinaires. Les menaces qui pèsent sur ces espèces à l'état sauvage ainsi que les actions menées pour leur conservation par la Ménagerie seront également abordées.

Du 13 au 31 mars :
Les mercredis 13 mars, 20 Mars et 27 Mars 2019: 14h30, 15h30 et 16h30.
Samedis 16 Mars et 30 Mars 2019: 14h30, 15h30 et 16h30.
Dimanche 17 Mars 2019: 11h, 12h et 14h.
Dimanche 31 Mars: 11h, 12h, 14h30, 15h30 et 16h30.

Animation gratuite pour les visiteurs munis d’un billet, durée 20 min - 1 h 30
Rendez-vous dans la Singerie

Adhérez à la SECAS

La Société d’encouragement pour la conservation des animaux sauvages(SECAS) soutient les plans de sauvetage des espèces animales menacées initiés par les parcs zoologiques du Muséum.

Vous souhaitez participer aux actions de préservation des espèces en voie de disparition tout en apportant une aide aux animaux des parcs du Muséum, rendez-vous sur le site de la SECAS.

Contact

SECAS (Société d’encouragement pour la conservation des animaux sauvages)
Muséum national d’Histoire naturelle
Ménagerie du Jardin des Plantes
57 rue Cuvier – CP 31
75005 Paris
Tél. 01 40 79 56 52
secas@secas.org