Back to top
Calendrier floral - Septembre : vigne © MNHN / Collection Van Cleef & Arpels
Calendrier floral - Septembre : vigne © MNHN / Collection Van Cleef & Arpels

Septembre au Jardin : la vigne

Architecture et paysage

Ce mois-ci, partons à la découverte de la vigne, dont la domestication a débuté il y a plus de 5000 ans…

Créé à l’occasion de l’exposition « Pierres précieuses », notre calendrier floral vous invite à découvrir chaque mois une espèce végétale incontournable du Jardin des Plantes, associée à une illustration issue des collections du Muséum national d’Histoire naturelle, ainsi qu’à une création joaillière de Van Cleef & Arpels.

Pour en savoir plus, consultez notre dossier « Calendrier floral : le Jardin des Plantes au fil des mois » !

Calendrier floral - Septembre : vigne © MNHN - Van Cleef & Arpels

De vigne en vin…

L’ancêtre sauvage de notre vigne est originaire d’une vaste aire allant de l’Europe et du bassin méditerranéen jusqu’à l’Asie centrale. Sa domestication a débuté il y a plus de 5000 ans ! Un long processus de sélection et d’hybridation a conduit à la création de plusieurs milliers de variétés cultivées pour leurs fruits de couleurs variées, adaptés à la vinification ou à la consommation.

C’est en septembre que les raisins commencent à arriver à maturité, même si, selon les régions et les variétés, les vendanges peuvent s'étaler entre août et octobre. En 2020, en raison d’un été particulièrement chaud, ils ont mûri plus tôt que d’habitude !

Vigne (Vitis vinifera) © MNHN - François-Gilles Grandin

 

Au Jardin des Plantes, on trouve des pieds de vigne dans le Jardin écologique à deux endroits :

  • côté allée centrale, trois pieds de raisins de table dont le muscat de Hambourg et le chasselas de Fontainebleau. On peut aussi y découvrir une vigne sauvage (Vitis vinifera ssp sylvestris), espèce protégée.
  • côté allée des Jussieu, dix rangées de trois cépages (pinot noir, chardonnay et gamay) ainsi que des hybrides américains comme le noah et le baco, appelé aussi « raisin qui rend fou », dont la vinification est interdite en France depuis les années 1930 ! 

Au pied des ceps, on peut observer des plantes « compagnes » des vignes, comme l’ail des vignes (Allium vineale), qui a la particularité de repousser les insectes piqueurs et suceurs.

Vignes du Jardin écologique © MNHN - Philippe Barré

En vélin

Ensemble unique mêlant art et science, la Collection des vélins du Muséum national d’Histoire naturelle est aussi une source historique pour l’étude de la vigne ! La trentaine de représentations de cépages d’après le vivant qu’elle contient, presque toutes peintes d’une main anonyme, datent de la fin du XVIIIe siècle.

Ce cépage Damas est « excellent à manger » selon l’article Raisin de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, paru à la même époque. Les couleurs subtiles de ses grains sont rehaussées par le mince filet d’or fin qui entoure la composition.

Anonyme, Vitis vinifera ‘Damas’, XVIIIe siècle. Gouache sur vélin. Paris © MNHN (dist. Rmn-GP)/Tony Querrec

En bijou

Cette feuille de vigne, motif emblématique de Van Cleef & Arpels dans les années 1950, a été réalisée en diamants mais également en rubis ! Les diamants sont ici agencés entre des rails apparents de platine : cette technique souligne les nervures de la feuille pour une interprétation proche de la nature.

Clip Feuille de vigne, 1951. Platine, diamants calibrés © Collection Van Cleef & Arpels

Les floraisons du mois de septembre

Venez nous rendre visite ! Voici quelques espèces que vous pourrez découvrir au Jardin des Plantes ce mois-ci : Silphie perfoliée (Silphium perfoliatum), Sauge farineuse (Salvia farinacea), Clérodendron fétide (Clerodendron bungei), Clématite ‘Venosa Violacea’ (Clematis ‘Venosa Violacea’), Aster de Nouvelle-Angleterre (Symphyotrichum novae-angliae)…

De quelle fleur vous parlerons-nous le mois prochain ? Pour le savoir, rendez-vous début octobre !

Vous aimerez aussi