Back to top
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech

La restauration de Wheke, le calmar géant

Évènement

Derrière les portes closes de la Grande Galerie de l’Évolution, Wheke, le calmar géant, passe entre les mains expertes de nos équipes pour se refaire une beauté !

Le calmar géant, un spécimen légendaire

Vivant entre 500 et 1000 m de profondeur, ce céphalopode prédateur fait partie des plus grands animaux existants ! Avec sa taille immense et ses tentacules, le rôle de monstre marin lui sied à merveille. D’ailleurs, nombreuses sont les légendes qui mentionnent des créatures ayant une apparence similaire. Ces histoires fantastiques le rendaient irréel mais à partir du XIXe siècle, les preuves de son existence se multiplient.

De la Nouvelle-Zélande à Paris : le voyage de Wheke

En janvier 2000, un calmar géant est pêché à 615 m de profondeur au large de la Nouvelle-Zélande. Il s’agit d’une jeune femelle, Architeutis sanctipauli, mesurant plus de 6 mètres. Elle sera baptisée Wheke, en hommage à son ancêtre associé à la légende maorie contant la découverte de « la terre-au-long-nuage-blanc » (Aotearoa - Nouvelle-Zélande), puis offerte au Muséum.

Pour exposer ce fabuleux spécimen, il a fallu faire appel à la technique de la « plastination » qui consiste à déshydrater l’animal et à remplacer le liquide du corps par une résine plastique : une première mondiale pour une espèce de cette envergure !

En 2008, Wheke rejoint les autres occupants du rez-de-chaussée de la Grande Galerie. Aujourd’hui, le calmar géant a grand besoin d’un rafraîchissement !

Un relooking complet au plus près du réel

Avant d’être présentée pour l’exposition « Océan » en 2019, Wheke était passée par une petite opération de nettoyage, recollage et remise en couleur mais c’est bien la première fois qu’elle est restaurée depuis son arrivée au Muséum.

Quelques dégradations avaient été constatées et, suite à l’exposition, il est apparu qu’une restauration plus complète pouvait être effectuée. Fin janvier 2020, Wheke retourne donc à l’atelier de taxidermie. C’est alors que débute un long et minutieux travail de restauration.

Notre équipe s’est appuyée sur les images d’un calmar géant filmé en 2012 dans son milieu naturel, dans les profondeurs du Pacifique nord. D’une grande rareté, elles lui ont permis de se faire une idée réaliste de l’aspect du mystérieux mollusque : les images montrent une peau non uniforme, étonnamment brillante sous l’eau ainsi que des yeux plus petits, de forme triangulaire.

Plus proches des yeux, les tentacules ont pu être creusées et redessinées pour un résultat plus harmonieux ; les ventouses ont demandé davantage de temps de travail, leur nombre étant compris entre 100 et 120 par tentacule environ : elles ont été mises en volume avec du silicone semi-translucide ce qui leur confère un aspect gélatineux ; des verres de montre colorés à la peinture vitrail semi-translucide ont été utilisés pour fabriquer des yeux sur mesure ; enfin, il a fallu casser la couleur trop monochrome de la première version du calmar géant.

La mise en couleur a été réalisée par projection sur les couches de silicone disposés sur le corps avec de la peinture acrylique nacrée (bleu, rouge, violet) créant des reliefs et un effet de brillance.

Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech
Restauration calmar géant Wheke - Grande Galerie de l'Évolution © MNHN - J.-C. Domenech

La réinstallation de Wheke

Concernant la scénographie, attendez-vous encore à du changement ! Wheke sera retenue par deux câbles : un à la tête et un à la queue. Vous aurez l’impression de la voir plonger en profondeur.

En attendant de voir de vos propres yeux les résultats de cette surprenante transformation, découvrez quelques images de la restauration !

Calmar géant © MNHN - A. Iatzoura
Calmar géant © MNHN - J.-C. Domenech
Calmar géant © MNHN - J.-C. Domenech
Calmar géant © MNHN - J.-C. Domenech
Calmar géant © MNHN - J.-C. Domenech
Calmar géant © MNHN - J.-C. Domenech