RÉOUVERTURE

Nous sommes heureux de vous accueillir de nouveau. 

Réservation en ligne obligatoire.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour vous offrir un accueil de qualité, et garantir le respect des règles sanitaires et de sécurité : consultez les consignes de visite.

 

Back to top
Calcite blanche avec un éclat nacré, dite « La femme et l’enfant » (N° 188.74) © MNHN - Alain Dahmane
Calcite blanche avec un éclat nacré, dite « La femme et l’enfant » (N° 188.74) © MNHN - Alain Dahmane

Calcite dite « La femme et l’enfant »

Cette pièce est une calcite ayant appartenu à Roger Caillois qui avait surnommé cette « sculpture » : La femme et l’enfant.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Calcite dite « La femme et l’enfant »
Numéro d'inventaire
188.74
Espèce
Calcite
Historique
Nom issu du terme latin « calx » signifiant « chaux brûlée ». Espèce décrite en 1836 par Johann Karl Freiesleben (1774-1846), commissaire des mines de Saxe.
Localité-type
Non définissable car déjà connue des Anciens.
Nom ancien
Spath d’Islande, chaux carbonatée
Formule chimique
CaCO3
Système cristallin
Rhomboédrique
Couleur
Incolore, blanc, couleur en fonction des inclusion
Transparence
Transparent à opaque
Eclat
Vitreux, nacré
Trace
Blanc
Morphologie
Cristaux bien formés très fréquents, en concrétions
Dureté
3
Densité
2,711
Classe chimique
V - Carbonates, nitrates
Groupe d'appartenance
Calcite
Identité strunz avant 2001
5/B.02-20
Identité strunz après 2001
5.AB.05
Provenance
Mine de Charcas, Potosí, Mexique
Dimensions
17,5 x 15 x 11 cm

La calcite présentée, provenant de la mine de Charcas au Mexique, est blanche avec un éclat nacré. C’est suite à la dation Caillois en 1988 que cette pièce a rejoint la collection du Muséum national d’Histoire naturelle. Cet échantillon fait actuellement partie de l’exposition Trésors de la Terre.

Calcite blanche avec un éclat nacré, dite « La femme et l’enfant » (N° 188.74) © MNHN - Alain Dahmane

Aller plus loin