L’oiseau de paradis Caesalpinia gilliesii est un arbuste ornemental caduc, originaire d'Amérique du Sud, remarquable par l'abondance de ses fleurs jaunes aux longues étamines rouges. Son nom de genre lui a été donné par Charles Plumier en l'honneur d'un médecin botaniste italien Andrea Caesalpino (1519-1603) qui a étudié la classification des plantes.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Oiseau de paradis
Nom scientifique
Caesalpinia gilliesii

Taxonomie

Règne
Plantes - Clade des Plantes Vasculaires
Classe
Dicotylédones (Angiospermes) - Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Rosidées, Clade des Fabidées
Ordre
Fabales
Famille
Fabacées
Genre
Caesalpinia
Espèce
Caesalpinia gilliesii Auteur : (Wallich ex Hook.) Benth

Informations détaillées

Taille
3 mètres de haut pour une largeur de 1,50 m
Feuilles
le feuillage léger rappelle celui du mimosa. Les feuilles alternes et bipennées se divisent en 9 à 11 pinnules, elles-mêmes subdivisées en nombreuses folioles.
Tronc
lisse, gris-vert
Fleurs
les inflorescences sont constituées de 30 à 40 fleurs pédonculées formant une grappe terminale érigée. Les fleurs jaune soufre portent une dizaine de très longues étamines rouge écarlate.
Fruits
longues gousses aplaties de 15 à 30 cm de long contenant des 12 à 15 graines toxiques.
Répartition géographique
Amérique du Sud : Argentine, Uruguay
Période de floraison
de mai à août.

USAGES ET TRADITIONS

Avec les feuilles on tannait le cuir. Les fleurs apparaissant en automne constituent une source de pollen pour les abeilles à ce moment de l’année.

DANS LE JARDIN

Dans le Jardin des Plantes

  • Floraison : mai à août
  • Intérêt ornemental : petit arbuste avec une floraison magnifique due au contraste entre le jaune de la corolle et ses très longues étamines rouges dressées.

Conseils de jardinier
Il affectionne les situations ensoleillées en terrain drainant et résiste à des températures de – 10°C. La multiplication se fait par semis en laissant tremper quelques heures les graines dures dans l’eau chaude ou par bouturage sur des rameaux latéraux.

Oiseau du paradis © MNHN – Bruno Jay
Oiseau du paradis © MNHN – Bruno Jay

LOCALISATION DANS LE JARDIN DES PLANTES : ÉCOLE DE BOTANIQUE

Où voir cet objet ?

Aller plus loin