Back to top
Pépite de Platine natif possédant un aspect partiellement poli (N° 57.360) © MNHN - Louis-Dominique Bayle
Pépite de Platine natif possédant un aspect partiellement poli (N° 57.360) © MNHN - Louis-Dominique Bayle

Platine

Ces pépites sont parmi les plus grandes connues.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Platine
Numéro d'inventaire
57.358, 57.359 et 57.360
Provenance
Nizhnii Tagil, Oural, Russie
Dimensions et Poids
N° 57.358 : platine natif : 6 x 4,3 cm, 803 grammes N° 57.359 : platine natif : 6,2 x 4,9 x 4,1 cm, 737 grammes, enduite partiellement de limonite N° 57.360 : platine natif : 4,5 x 3,3 x 2,2 cm, 204 grammes, possède partiellement un aspect poli

Découvertes au XIXe siècle, elles font partie de la collection du tsar Nicolas Ier (1796-1855). À sa mort, elles sont offertes à l’Académie des Sciences de Paris, qui les remet au Muséum national d’Histoire naturelle en 1857.

Ces échantillons font actuellement partie de l’exposition Trésors de la Terre.

Pépite de Platine natif (N° 57.358) © MNHN - Louis-Dominique Bayle
Pépite de Platine natif enduite partiellement de limonite (N° 57.359) © MNHN - Louis-Dominique Bayle
Pépite de Platine natif possédant un aspect partiellement poli (N° 57.360) © MNHN - Louis-Dominique Bayle

Aller plus loin