Tarbosaurus bataar, le "reptile menaçant", est le cousin asiatique du Tyrannosaurus rex !

Fiche d'identité

Nom scientifique
Tarbosaurus bataar
Nom vernaculaire
Tarbosaure

Taxonomie

Règne
Animal
Embranchement
Chordés
Sous-embranchement
Vertébrés
Classe
Reptile sauropside
Ordre
Saurischiens
Famille
Tyrannosauridé
Genre
Tarbosaurus
Espèce
Tarbosaurus bataar

Informations détaillées

Numéro d'inventaire
PIN 553-1 et PIN 553-2
Taille (H x L x l)
45 x 319 x 226 cm
Ère géologique
Mésozoïque
Période géologique
Crétacé supérieur (environ 72 Ma)
Date de récolte
1948
Pays
Mongolie
Région
Désert de Gobi
Localité
Altan Uul (montagne de la vallée de Nemegt)

Le Tarbosaurus bataar

Les tarbosaures vécurent à la fin du Crétacé, entre - 72 et - 65 millions d’années en Asie.

Ils présentent une morphologie quasi identique à celle de leurs cousins nord américains, les Tyrannosaures, et furent donc parmi les plus grands carnivores terrestres (jusqu’à 13 m de long). Ils étaient bipèdes. Leurs membres antérieurs se terminaient par deux doigts et étaient très réduits (moins de 1 m) mais pouvaient supporter un poids très important (environ 200 kg). Leur crâne massif pouvait atteindre jusqu’à 1,5 m de long. Leur queue longue et massive servait de balancier.

Ils pouvaient à la fois être prédateurs et charognards selon les opportunités qui se présentaient.

Leurs bras avaient-ils une fonction quelconque ? C’est une question que se posent encore les paléontologues. S’ils étaient parfaitement inutiles pour la chasse, certains chercheurs pensent qu’ils étaient assez puissants pour aider l’animal à se relever quand il était couché au sol, où qu’ils servaient au mâle à maintenir la femelle pendant l’accouplement…

Pour aller plus loin : "Un jour avec les dinosaures, de Christine Argot, Luc Vivès, C. Sander, Éd. Flammarion".

Aller plus loin