Le thym commun Thymus vulgaris est un sous-arbrisseau vivace et dense, typiquement méditerranéen, très aromatique, appréciant les terrains secs et ensoleillés. L'origine du nom est incertaine. Thymus pourrait être dérivé de 'thyo' qui signifie « je parfume, je brûle des parfums », de 'thymo' qui se traduit par « fumée » car le thym était utilisé comme encens, ou bien encore de 'thumus' qui veut dire « courage ».

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Thym commun
Nom scientifique
Thymus vulgaris

Taxonomie

Règne
Plantes - Clade des Plantes Vasculaires
Classe
Dicotylédones (Angiospermes) - Clade des Dicotylédones vraies, Clade des Astéridées, Clade des Lamiidées
Ordre
Lamiales
Famille
Lamiacées
Genre
Thymus
Espèce
Thymus vulgaris Auteur : L.

Informations détaillées

Taille
entre 10 et 30 cm de haut.
Feuilles
petites, ovales, aux bords enroulés, aux tons vert grisâtre.
Tronc
tiges ligneuses à la base mais herbacées dans leur partie supérieure, dressées et tortueuses.
Fleurs
de couleur blanche à rose, les petites fleurs sont réunies par trois à l'aisselle des feuilles supérieures.
Fruits
petites graines marron foncé
Répartition géographique
Sud-ouest de l'Europe
Période de floraison
de juin à août

USAGE

Usages et traditions
Il fut très tôt apprécié tant comme aromate que comme herbe médicinale. Le thumos des Grecs, thymus des Latins, ne peut concerner seulement le thym commun ou vulgaire, plante endémique des régions méditerranéennes occidentales d’Europe. Chez ces peuples, le thym était sacré. Ils en brûlaient lors des rituels et des invocations à la clémence des astres divins. Par ailleurs, les Grecs Anciens l’utilisaient comme parfum qu’ils versaient dans leur bain.

Propagé comme aromate vers le Nord au moins dès le Xe siècle, le thym se fit rapidement une réputation d’adjuvant culinaire savoureux qu’il conserve encore de nos jours. Notons aussi qu’il fut au Moyen Âge associé au courage.

DANS LE JARDIN

Dans le Jardin des Plantes
Floraison : de juin à août

Localisation dans le Jardin des Plantes
École de botanique Jardin des plantes ressources

Conseils de jardinier
Tout comme le romarin, le thym pousse dans des terrains secs et calcaires. Il est donc à installer en exposition ensoleillée. Il importe pour sa culture et principalement pour qu’il puisse passer l’hiver, d’améliorer le drainage par des apports de gravillons. Il se multiplie facilement par semis et souvent il suffit de regarder autour du pied pour trouver de jeunes sujets. On peut également le reproduire par marcotte ou bouturage.

Thym commun © MNHN – Olivier Borderie
Thym commun © MNHN – Olivier Borderie
Thym commun © MNHN – Olivier Borderie

Où voir cet objet ?

Aller plus loin