Back to top
Affiche de l'exposition Mini-Monstres
Affiche de l'exposition Mini-Monstres
Exposition

Mini-Monstres

Actuellement

Du 22 octobre 2022 au 23 avril 2023

Poux, puces, mouches… Qui sont ces petites bêtes qui nous démangent et cohabitent avec nous au quotidien ? Cette exposition à hauteur d’enfant vous invite à découvrir l’univers fascinant de cette faune minuscule !

Horaires

Ouvert aujourd'hui

Ouvert tous les jours

Sauf les mardis.

10 h - 17 h

Publics

7 - 12 ans

Accessible aux visiteurs déficients intellectuelsAccessible aux visiteurs sourds et malentendants

Accès

Galerie de Minéralogie et Géologie

36 rue Geoffroy Saint-Hilaire
75005 Paris

Tarifs

De 7 € à 10 €

L'exposition

Elles font partie de notre environnement ou ont élu domicile sur notre corps : pou, mouche, tique, moustique, puce, punaise de lit et acarien, ces espèces familières sont aussi celles qu’on aimerait tenir à distance, à moins de… pouvoir enfin les approcher sans crainte !

Au fil d’un parcours ludique et convivial, l’exposition Mini-Monstres met en lumière ces sept espèces mal-aimées pour les présenter sous un nouveau jour, à travers des facultés surprenantes qui en font de véritables super-héros.

Ces insectes et autres petits arthropodes trouvent chaleur et nourriture dans nos corps, se nichent sous la peau, dans les poils ou les cheveux… Parfois appelés « parasites », ils évoquent souvent le mauvais souvenir de piqûres ou de démangeaisons. L’exposition invite à porter un autre regard sur ces bestioles qui partagent notre intimité et possèdent d’étonnants pouvoirs.

Grâce à d’impressionnants jeux d’échelles et une scénographie immersive, vous pourrez admirer de près ces espèces insaisissables, trop fugaces ou microscopiques pour être observées à l’œil nu.

Découvrez leurs modes de vie, comportements et capacités incroyables. Saviez-vous par exemple que le pou est capable de vivre en apnée sur notre tête quand la tique peut jeuner pendant 10 ans ?

Différents dispositifs vous emmènent au-delà des apparences pour mieux connaître ces espèces et comprendre leur rôle dans l’équilibre des écosystèmes.

Vous pourrez aussi repartir avec quelques conseils préventifs pour éviter les piqures ou les soulager avec des remèdes naturels !

--- Une exposition conçue par le Musée des Confluences de Lyon.

Une exposition conçue par le Musée des confluences

Situé à la pointe de Lyon entre Rhône et Saône, le musée des Confluences ouvre aux horizons du monde. Héritier du Muséum d’histoire naturelle de Lyon et d’autres collections de musées lyonnais aujourd’hui disparus, le musée des Confluences propose un récit des origines, du vivant et de l’histoire de l’humanité par la mise en dialogue des sciences.

Logo Musée des confluences
Trompe de mouche domestique Musca domestica © Thierry Berrod
Trompe de mouche domestique Musca domestica © Thierry Berrod

Voir l'invisible

Mini-Monstres retrace l’évolution des instruments et des techniques d’observation qui ont permis la découverte d’une biodiversité imperceptible et d’explorer l’infiniment petit.

De l’invention du microscope jusqu’au perfectionnement de la microscopie électronique qui permet de voir à l’échelle de l’atome, ces outils ont révolutionné l’observation des plus petits êtres vivants.

Un rôle écologique méconnu

Avec leur mauvaise réputation, le rôle de ces insectes et parasites a tendance à être invisibilisé. Saviez-vous par exemple que certaines mouches et moustiques participent, comme les abeilles, à la pollinisation ?

Nombre de petits arthropodes sont aussi des « recycleurs » essentiels au fonctionnement des écosystèmes puisqu’ils contribuent à la chaîne de décomposition de la matière organique morte.

Ils sont également le maillon d’une vaste chaîne alimentaire et servent de nourriture à de nombreuses autres espèces !

Moustique mutant © Thierry Berrod
Moustique mutant © Thierry Berrod
moustique
© Photo via PxHere

Espèces nuisibles, espèces invasives ?

Les activités humaines contribuent à la prolifération des parasites et des espèces dites invasives. La concentration des populations dans les villes influe sur la multiplication de ces petits envahisseurs, friands de nos habitats surchauffés et mal aérés. Plus largement, la mondialisation des échanges, le réchauffement climatique, mais aussi le déclin de certains prédateurs tels que les oiseaux, sont autant de facteurs qui contribuent aux phénomènes d’infestations et à l’émergence d’espèces envahissantes.

Ces piqueurs-suceurs sont aussi les vecteurs de nombreuses maladies (paludisme, dengue, maladie de Lyme etc.) dont la lutte préventive est un enjeu de santé publique.

De très vieilles petites bêtes

Pou, mouche, tique, moustique, puce, punaise de lit et acarien : ces animaux font partie des Arthropodes, un embranchement auquel appartiennent les classes des insectes, des arachnides, ou encore des mille-pattes... Les Arthropodes comptent parmi les premiers animaux qui évoluent sur la terre ferme il y a environ 400 millions d’années, bien avant l’émergence des premiers mammifères.

On sait par exemple que les acariens colonisaient déjà les plus gros animaux il y a plus de 300 000 ans et que les insectes parasites hématophages existaient déjà au temps des dinosaures !

Œil de mouche domestique Musca domestica © Thierry Berrod
Œil de mouche domestique Musca domestica © Thierry Berrod

Podcast

Bestioles - l'araignée © Radio France
Bestioles - l'araignée © Radio France © Radio France

Édition

En écho au podcast « Bestioles », les éditions du Muséum national d’Histoire naturelle, les éditions France Inter et les éditions Hélium sortent une nouvelle collection d’ouvrage jeunesse sur ces fabuleux animaux. Parmi les deux premiers titres de cette série, « Le Pou » d’Isabelle Colombat offrira une autre vision de cet insecte présenté dans l’exposition.

Le Pou d'Isabelle Colombat
48 p. 15 cm x 23 cm
Parution : septembre 2022

Mécène et partenaires

Mécène

Logo Semmaris

Partenaires médias

Logo Le Parisien
Logo Science et Vie Découvertes
Logo Ca m'intéresse
Logo Okoo france.tv