La nature fait preuve de créativité… Des plantes primitives aquatiques ayant conquis la terre aux végétaux résistant au désert, enfoncez-vous, dans les grandes serres, au cœur d’une flore à la vitalité fabuleuse. Un retour aux origines… de l’Homme !

Horaires

Fermé aujourd'hui

Ouvert tous les jours

de 10 h à 18 h, sauf les mardis

Publics

Dès 8 ans

Accès

Grandes serres du Jardin des Plantes

Accès par le Jardin des Plantes
57 et 47 rue Cuvier
2, 10, 18 rue Buffon
36, 38 et 40 rue Geoffroy Saint-Hilaire
Place Valhubert
75005 Paris

Tarifs

De 5 € à 7 €

Les Grandes serres du Jardin des Plantes

Souvent, nature varie

On y pénètre presque respectueusement, par un péristyle art déco aux allures de cathédrale. Et pour cause… les forêts tropicales humides, à l’honneur de la première serre, sont des sanctuaires de la biodiversité, où un seul hectare peut abriter plusieurs centaines d’espèces d’arbres. D’Afrique, d’Amérique, ou encore d’Asie du Sud-Est, les végétaux forment une jungle rêvée. Cheminez entre les bananiers, les lianes, les fougères et les orchidées, grimpez dans le rocher pour profiter du panorama de la serre, découvrez les utilités et fonctions des espèces végétales.

Grandes serres du Jardin des Plantes ©  Manuel Cohen
Grandes serres du Jardin des Plantes © Manuel Cohen
Serre des déserts et milieux arides © MNHN - FG Grandin
Serre des déserts et milieux arides © MNHN - FG Grandin

Imagination fertile

Dans la longue galerie attenante, la chaleur est celle des déserts et milieux arides (États-Unis, Mexique, Sahara, Australie…). Pour la flore, c’est le moment de se montrer créative ! Afin de résister à l’aridité, tout est bon : s’enterrer comme les plantes-cailloux, stocker l’eau dans des tissus à l’image des cactus, se mettre en dormance dans des graines lors des périodes sèches… De cette nécessité naissent aussi des silhouettes étranges — comme la boule, parfaite pour économiser l’eau —, parfois couvertes d’épines ou de poils. Certaines plantes résistent même au feu !

Grandes serres du Jardin des Plantes © MNHN - François Grandin
Grandes serres du Jardin des Plantes © MNHN - François Grandin

Eldorado naturel

Direction suivante : la Nouvelle-Calédonie ! L’archipel d’Océanie méritait bien une serre dédiée. Sur ces terres, longtemps isolées, les végétaux se sont spécialisés à l’extrême : 76 % des espèces n’existent nulle part ailleurs ! Une spécificité qui fait le bonheur des scientifiques… et des visiteurs du Muséum. La serre leur présente cette flore dans toute sa diversité, à travers cinq milieux : la forêt humide, la forêt sèche, le maquis minier, la savane et la mangrove. L’occasion d’admirer de majestueuses fougères arborescentes locales ou des espèces devenues rarissimes dans la nature.

Serre de Nouvelle-Calédonie © MNHN - FG Grandin
Serre de Nouvelle-Calédonie © MNHN - FG Grandin
Serre de l’histoire des plantes © MNHN - Manuel Cohen
Serre de l’histoire des plantes © MNHN - Manuel Cohen

Retour aux sources

Une dernière serre retrace la longue histoire de l’évolution des plantes, de leur conquête de l’espace terrestre à l’apparition de la fleur. Une aventure commencée il y a au moins 430 millions d’années, qui a vu se développer plusieurs processus de reproduction. Représentants modernes d’espèces apparus anciennement — fougères, conifères, prêles —, pièces fossiles ou reconstitutions de végétaux éteints peignent un camaïeu de vert d’une beauté envoûtante. Ils montrent combien les plantes sont nécessaires à la constitution de l’atmosphère terrestre, ainsi qu’à l’apparition de la vie animale et donc… de l’Homme.

Animation flash : trois serres

"trois serres, trois espèces, trois histoires"

Voyage au coeur des Grandes serres

Des animateurs/médiateurs scientifiques font découvrir au public trois espèces végétales de trois serres différentes : le caféier une plante tropicale, le niaouli une espèce remarquable de Nouvelle-Calédonie et l’aloé adaptée au désert.

Du 24 avril au 3 mai et les 25 et 26 mai :
Les lundis, jeudis, vendredis et samedis à 14 h 30, 15 h 30, 16 h 30 (durée 20 min)

Animation gratuite pour les visiteurs munis d’un billet

Vos avis

Avis Civiliz