Back to top
Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) © F. Croset - LPO
Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) © F. Croset - LPO

5 espèces d’oiseaux à observer en hiver

Sciences participatives

Chardonneret, pinson, mésange… Vous avez sûrement déjà entendu leurs noms. Mais savez-vous les reconnaître ? N’attendez pas le printemps pour observer cinq des espèces d’oiseaux les plus courants en hiver dans nos jardins !

Chardonneret élégant

Carduelis carduelis

Avec son masque rouge et ses ailes noires à bande jaune vif, difficile de confondre le Chardonneret élégant avec une autre espèce d’oiseaux des jardins.

En hiver, le Chardonneret élégant récupère des graines dans les mangeoires ou sur le sol. Il aime particulièrement les graines de tournesol, mais aussi les graines de chardons - d’où son nom de chardonneret.

Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) © F. Croset - LPO

Mésange bleue

Cyanistes caeruleus

On reconnaît la Mésange bleue à sa poitrine jaune vif et à sa tête blanche et bleue. Avec un poids moyen de 10 g et une longueur de 12 cm, c’est la plus petite et la plus légère de ces cinq espèces communes d’oiseaux des jardins.

En hiver, la Mésange bleue se nourrit de graines qu’elle trouve dans les mangeoires. Ce petit oiseau est friand de boules de graisse et de graines de tournesol.

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) © F. Croset - LPO

Moineau domestique

Passer domesticus

Cet oiseau au plumage marron, gris et noir est l’une des espèces d’oiseaux des jardins les plus connues. Observable aussi bien à la campagne qu’à la ville, le Moineau domestique doit son nom à sa proximité avec les humains.

Il est possible de confondre la femelle du Moineau domestique avec la femelle du Pinson des arbres. Cependant, contrairement à la femelle du Pinson des arbres, la femelle du Moineau domestique ne possède pas de bandes blanches sur ses ailes.

Le Moineau domestique visite souvent les mangeoires en bande en hiver. Il apprécie notamment les graines de tournesol noir.

Moineau domestique (Passer domesticus) © F. Croset - LPO

Pinson des arbres

Fringilla coelebs

Le Pinson des arbres mâle se reconnaît à son ventre et à ses joues roses et à sa tête bleue. La femelle est plus terne, avec un plumage marron grisâtre qui rappelle celui du Moineau domestique. Contrairement à ce dernier, chez le Pinson des arbres, les deux sexes portent deux bandes blanches sur leurs ailes.

Peu farouche, le Pinson des arbres visite fréquemment les jardins et les parcs pendant l’hiver. Il peut se nourrir sur les mangeoires, mais préfère manger les graines directement sur le sol. Le Pinson des arbres raffole des graines de tournesol.

Pinson des arbres (Fringilla coelebs) © F. Croset - LPO

Verdier d’Europe

Carduelis chloris

Le Verdier d’Europe est reconnaissable à son plumage verdâtre et à sa bande jaune sur les ailes et la queue.

En hiver, il se nourrit de céréales et de graines de tournesol. Le Verdier d’Europe peut être agressif avec les autres oiseaux de la mangeoire. Pour éviter les conflits, vous pouvez installer plusieurs mangeoires ou un distributeur de nourriture avec plusieurs trous.

Verdier d’Europe (Carduelis chloris) © F. Croset - LPO
Pour protéger les oiseaux, pensez à l’entretien des mangeoires !
Certaines espèces d’oiseaux, comme le Verdier d’Europe, voient leurs effectifs diminuer en partie à cause d’épidémies.
Pour éviter la propagation de maladies chez les oiseaux, il est conseillé de nettoyer régulièrement les mangeoires à l’eau savonneuse.

L’observatoire participatif « Oiseaux des Jardins » est géré par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et l’équipe Vigie-Nature (Muséum national d'Histoire naturelle et Office français de la biodiversité).

Pour en savoir plus :