Back to top
Cheval de Przewalski à la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes © MNHN – J. Munier
Cheval de Przewalski à la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes © MNHN – J. Munier

Naissance d’un cheval de Przewalski en Mongolie

Naissances

La jument de Przewalski Paradise, née à la Ménagerie puis réintroduite en Mongolie, a donné naissance à un poulain dans la nature.

Une espèce à protéger

La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes, participe à de nombreux programmes d’élevage d’espèces menacées, notamment le cheval de Przewalski.

Originaires de Mongolie, les chevaux de Przewalski sont arrivés à la Ménagerie dès 1902. Cela les a sauvés de l’extinction de l’espèce survenue dans les années 1960.

Depuis le début des années 1990, des programmes de réintroduction ont permis à l’espèce de reconquérir les steppes mongoles.

Déclaré éteint dans la nature en 1996, le cheval de Przewalski a été reclassé « En danger critique » en 2008 puis « En danger » en 2011 grâce au succès des réintroductions.

De la Ménagerie à la Mongolie

En 2009, la jument de Przewalski « Paradise » naît à la Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes. Elle rejoint ensuite le Safari de Peaugres, dans l’Ardèche, puis le Zoo de Prague, en République Tchèque, dans le cadre d’un programme de réintroduction.

En 2015, Paradise est alors transportée en Mongolie, dans la réserve du Grand Gobi, au côté de 3 autres juments. Après une période d’adaptation, le groupe est relâché dans la nature.

Grâce au suivi des coordinateurs du projet, nous avons appris que Paradise a donné naissance à un poulain en 2019, puis à nouveau en juin 2021 ! C’est une excellente nouvelle pour la conservation de l’espèce.