Le kiwi, ou souris végétale, est une espèce emblématique du jardin alpin du jardin des Plantes. Il a connu un succès tardif mais florissant.

Fiche d'identité

Nom vernaculaire
Kiwi ou souris végétale
Nom scientifique
Actinidia sinensis Planch.

Taxonomie

Règne
Végétal
Classe
Dicotylédones
Ordre
Ericales
Famille
Actinidiacées
Genre
Actinidia
Espèce
sinensis

Informations détaillées

Numéro d'inventaire
10600 (pied mâle) / 10599 (pied femelle)
N° d'entrée
Pied mâle : 1903 P2 / Pied femelle : 1903 P1

La première introduction au Jardin des Plantes de deux pieds de kiwi, mâle et femelle, a été faite en 1899 au carré des Couches, emplacement actuel du Jardin alpin. À l’époque, ils furent plantés dans l’orangerie Molinos, détruite en 1921. Cette liane dioïque (pied mâle portant les fleurs mâles et pied femelle portant les fleurs femelles), arrivée mourante au Muséum, ne résista guère que quelques années.

Quelques temps après, M. Chesnault, pépiniériste à Orléans, offrit deux jeunes plants sains d’Actinidia sinensis qui seront plantés au même endroit. Le kiwi est une liane vigoureuse et elle se développait considérablement chaque année. Aussi, les jardiniers la taillaient sévèrement au printemps. À leur grand désespoir, aucune fleur n’apparaissait.

Camille Guinet, chef jardinier au Jardin Botanique, désireux de mieux connaître le cycle végétatif de cette plante, décida de ne plus la tailler. Au printemps suivant, il eut la surprise de voir apparaître les premières fleurs, puis les fruits quelques temps après sur le pied femelle. En 1937, Camille Guinet, fit distribuer et déguster auprès des agents du Muséum, ces souris végétales, arrivées à maturité pendant l’hiver. Cette tradition s’est perpétuée chaque hiver pour le plus grand plaisir de nos papilles !

La culture de ce fruit, exceptionnellement riche en vitamine C, a voulu être développée en France durant les années 1940. Malheureusement, le succès n’a pas été au rendez-vous ; ceci notamment a été dû au nom attribué à ce fruit. En effet, le consommateur avait du mal à manger de la "souris" même végétale ! Ce n’est que dans les années 1960-1970, que l’on redécouvre le kiwi à travers les importations de Nouvelle-Zélande ou d’Australie. Aujourd’hui, la France a rattrapé son retard puisqu’elle pointe au quatrième rang de la production mondiale.

<em>Actinidia chinensis</em> © MNHN - Bruno Jay
<em>Actinidia chinensis</em> © MNHN - Patrick Lafaite
<em>Actinidia chinensis</em> © MNHN - Patrick Lafaite
Kiwi ou souris végétale © MNHN - Laurent Bessol
<em>Actinidia chinensis</em> © MNHN - Bruno Jay
<em>Actinidia chinensis</em> © MNHN - Patrick Lafaite
<em>Actinidia chinensis</em> © MNHN - Patrick Lafaite

Localisation dans le Jardin des Plantes : Jardin alpin

Où voir cet objet ?

Aller plus loin